Qu’est-ce qu’un hygromètre ?

Sommaire
Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn

L’une des causes les plus fréquentes à l’origine de l’humidité dans une pièce est la condensation d’air. Ce dernier s’agglutine sur des surfaces froides. Dans une pièce habitable, l’humidité s’installe naturellement qui peut être d’origine interne ou externe. Mais afin d’éviter tout risque avec cette humidité, il importe de connaître le taux d’humidité idéal en utilisant un hygromètre. Découvrons les détails en lisant ce guide.

Présentation et historique de l’hygromètre

Définition

L’hygromètre est un appareil de référence servant à mesurer l’humidité relative contenue dans l’air. Cet appareil donne une valeur relative exprimée en pourcentage (%) allant de 0 à 100%. C’est un chiffre qui exprime le pourcentage d’humidité présente dans l’air qui dépend de plusieurs facteurs (température, pression, …). Mais la valeur absolue de la mesure de l’humidité est en geau/m³air humide ou en geau/kgair sec. Ce sont des unités utilisées au rapport de mélange au sens strict. 

Historique

L’hydrométrie est un domaine qui a progressé très lentement. L’étude de la nature de la vapeur d’eau a causé quelques difficultés. Ainsi, plusieurs savants ont pris part dans la mise en œuvre d’un hygromètre : Nicolas de Cues (1401-1463), Leonard de Vinci (1478), …, John Frederic Daniell et John Frederick Newman (1819).

Origine de l’humidité

L’humidité peut être d’origine extérieure : 

  • Les infiltrations d’eau de pluie à cause des joints d’étanchéité défectueux
  • La capillarité de certains matériaux des maisons anciennes
  • La pression hydrostatique due à une mal évacuation des eaux de pluie ou d’une nappe phréatique très proche

Elle peut aussi et fréquemment d’origine intérieure 

  • La respiration et la transpiration des occupants d’une habitation, 
  • Les vapeurs dans la cuisine, la douche, … 
  • Le défaut de la ventilation ou des tuyaux

Les différents types d’hygromètre

Il existe 3 types d’hygromètre : 

  • L’hygromètre électrique : mesure la résistance électrique dans un matériau en métal ou en céramique
  • L’hygromètre capacitif ou capteur d’humidité : mesure du taux d’humidité d’un espace, le plus utilisé par les météorologues
  • L’hygromètre mécanique : précis et fiable, très utilisé par les professionnels

Fonctionnement

A quoi sert l’hygromètre ?  

L’utilité d’un hygromètre

L’humidité indique la quantité de vapeur d’eau présente dans un gaz. La connaissance du taux d’humidité tient une grande importance dans la météorologie et pour certains métiers relatifs aux bâtiments comme la peinture. En effet, l’hygromètre est un instrument météorologique qui sert à mesurer l’humidité de l’air. Il doit être placé dans un abri aéré pour le protéger de la pluie et des rayons solaires.

Différences entre l’hygromètre et l’humidimètre

L’hygromètre et l’humidimètre sont des appareils de mesure affichant tous les deux l’humidité, mais leur différence réside dans leur utilisation :

  • L’hygromètre mesure le pourcentage du taux d’humidité présent dans l’air afin de quantifier la qualité de l’air ambiant. : mesure du point de rosée, bulbe humide, …
  • L’humidimètre détermine le taux d’humidité contenu dans les matières solides : béton, bois, plâtre, …

Notre guide pour fabriquer son propre hygromètre 

Un hygromètre peut être fabriqué par soi-même, et le psychromètre est le modèle le plus simple à réaliser. Les matériels nécessaires sont :

  • Deux thermomètres identiques pour aquarium ayant la même température
  • Deux supports pour soutenir les thermomètres (pâte à fixe)
  • Un tissu, un élastique et un ventilateur

Concernant les opérations : 

  • Placez côte à côte, assez proche, mais ne se touchent pas les deux supports
  • Au bout de l’un des thermomètres, fixez avec l’élastique le tissu humidifié avec de l’eau à température ambiante 
  • Dirigez le ventilateur vers votre hygromètre
  • Veillez à ce que le flux d’air arrive vers le haut et qu’il soit parallèle aux thermomètres
  • Attendez jusqu’à ce que la température soit stable sur les deux thermomètres
  • Calculez la différence entre les valeurs affichées sur chaque thermomètre
  • Reportez cette valeur sur une table psychrométrique, puis interprétez-la.

 

Tout savoir de l’hygromètre pour vos plantes 

L’humidité optimale de l’air est l’un des facteurs environnementaux qu’un jardinier doit prendre en compte. Elle permet de s’assurer de la bonne croissance de ses plantes, notamment celles qui sont gourmandes en eau et en humidité. Il doit se servir d’un hygromètre pour mesurer le taux d’humidité dans son jardin. Cette valeur doit être comprise entre 35% et 75% pour le bon développement des plantes. Sous les 35 %, le lieu se trouve dans l’air sec, au-dessus de 75%, l’environnement est humide. Pour cela, il peut choisir entre trois types d’hygromètre : 

  • L’hygromètre digital avec un écran LCD
  • L’hygromètre analogique avec un cadran équipé d’une aiguille
  • Les hygromètres spécialisés pour les professionnels

FAQ, on répond à vos questions sur l’hygromètre ! 

Quelle est l’hygrométrie idéale dans une maison ?

Avoir un hygromètre à la maison est très recommandé surtout si vous avez une cave à vin. Dans cette pièce, l’hygrométrie mesurée doit être à 70%. Pour les autres pièces de la maison, elle doit être comprise entre 40 et 55%. 

Comment choisir un bon hygromètre ?

Les critères à prendre en compte pour choisir un bon hygromètre sont : 

  • La précision : elle doit être aux alentours de 3%
  • L’autonomie de la batterie : 6 à 12 mois
  • Le modèle et la marque : les grandes marques (Digoo, ThermoPro, …) proposent des modèles compacts et économiques (énergie)
  • Le montage : facile à installer sur une table ou accrocher au mur
  • Le design : selon votre style de prédilection
  • Le prix : entre 7 à 20 euros

Comment savoir si une pièce est trop humide ?

Une pièce est trop humide lorsque la valeur de l’hygrométrie se trouve au-dessus de 55%. Ainsi, des moisissures risquent de se former entraînant des troubles respiratoires.

Besoin de conseil pour votre projet ?

Nous pouvons réaliser vos objectifs et transformer les contraintes écologiques en avantages de valeur réelle.