Pourquoi opter pour un sanibroyeur ?

Sommaire
Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn

Vous souhaitez créer une petite salle de bain dans votre sous-sol ou votre grenier ? Pourquoi ne pas opter pour un sanibroyeur ? Il s’agit d’une petite cuvette qui draine les eaux usées des parties de la maison où les toilettes ne peuvent pas être installées. Mais de nombreuses questions se posent : est-ce une bonne idée ? Comment ça marche? Quels sont les avantages d’un sanibroyeur ? Trouvez votre réponse dans cet article !

PRÉSENTATION du sanibroyeur : comment fonctionne-t-il ?

La toilette sanibroyeur est un dispositif qui permet de résoudre une partie des problèmes d’habitat : manque de place, pas d’évacuation par gravité, manque d’eau au niveau de la chasse d’eau, ou bien colonne éloignée. 

Il s’agit d’une installation qui permet d’évacuer les eaux usées et les déchets situés dans certaines zones de la maison. Selon la configuration de chaque pièce, installer un WC traditionnel peut s’avérer compliqué. Le sanibroyeur est une solution tout-terrain qui s’installe n’importe où. Il faudra juste une prise électrique à proximité et un raccordement aux canalisations.

DIFFÉRENTS types de sanibroyeur

Le sanibroyeur est une idée géniale, surtout dans une petite pièce. Trois types de broyeurs peuvent être distingués :

  • le broyeur compact, dit tout-en-un ou monobloc, de conception très similaire à un WC classique, avec un moteur intégré à la cuvette ; 
  • le broyeur adaptable, qui sera ajouté à la toilette préinstallée, placé indépendamment à l’arrière du réservoir en fonction de l’espace disponible ; 
  • le sanibroyeur suspendu, fixé au mur, plus esthétique. La hauteur peut être ajustée selon les besoins. 

Leur fonctionnement

Lorsqu’on tire la chasse d’eau, l’eau du Sanibroyeur monte. Quand celle-ci atteint un certain niveau, le détecteur allume le moteur de l’appareil. Le système de pulvérisation de matériaux commence alors à broyer ses derniers en petites particules. Les composants sont ensuite expulsés dans le tuyau d’échappement. La hauteur de levage peut atteindre 5 m et la distance de déchargement horizontale peut atteindre 100 m. Enfin le moteur sera coupé par le détecteur jusqu’au cycle suivant.

Les conditions pour installer un sanibroyeur

Ainsi, pour installer un sanibroyeur, vous aurez besoin d’une prise électrique à proximité, d’une arrivée d’eau, de tuyaux d’évacuation d’au moins 22 mm de diamètre, de vannes d’arrêt et de clapet antiretour, en particulier si l’installation se fait au sous-sol. 

Le dégagement autour du sanibroyeur est le même que pour une toilette traditionnelle : environ 20 cm de chaque côté et au moins 40 cm devant la toilette.

DIFFÉRENCES entre sanibroyeur et toilettes classiques

Un sanibroyeur, également connu sous le nom de “WC broyeur“, ressemble à première vue à une toilette traditionnelle. La différence est la présence du moteur qui se charge de rejeter les déchets dans le réseau après leur broyage. Il doit donc y avoir une prise électrique, une arrivée d’eau et un raccordement au réseau d’évacuation. Contrairement aux toilettes traditionnelles, le sanibroyeur s’adapte aux petites pentes, aux réseaux d’évacuation de moins de 100 mm de diamètre ou éloignés des points d’eaux usées.

Les avantages d’un sanibroyeur

Un WC sanibroyeur est la meilleure option si vous souhaitez aménager une toilette au sous-sol. En plus de la grande liberté d’installation que vous offre le sanibroyeur, il vous fait également économiser de l’argent, car ce type de WC consomme 2 à 5 litres d’eau par chasse, selon le modèle, contre une moyenne de 5 litres pour un WC classique. Mais, comme vous le savez, le sanibroyeur n’est pas seulement de qualité, mais surtout réputé pour le bruit qu’il fait. À noter qu’il existe de plus en plus de sanibroyeurs silencieux sur le marché avec des niveaux sonores parfaitement acceptables entre 40 et 55 dB. Ce qui n’a pas changé, cependant, c’est sa dépendance à l’électricité, ce qui peut être gênant lors d’une panne de courant, mais c’est généralement rare ! 

En outre, les sanibroyeurs suspendus peuvent faire office d’accessoires et de dispositifs de salle de bain supplémentaire sans pour autant occuper beaucoup de place.

La DURÉE de vie d’un sanibroyeur

La durée de vie moyenne du sanibroyeur varie en fonction de différents facteurs. Quoi qu’il en soit, il pourra atteindre 10 à 15 ans en général si : 

  • Il est utilisé de manière optimale et correcte, notamment en termes de fréquence. Notez que la fréquence maximale est de 10 fois par jour. 
  • Vous avez sélectionné un équipement de qualité et l’avez installé correctement 
  • Vous prêtez attention à ne pas insérer d’objets qui détruiraient rapidement le système. 

Sanibroyeur et ÉCOLOGIE : ce qu’il faut savoir

Pour l’entretien, évitez les produits trop agressifs comme l’eau de Javel et préférez les produits naturels comme le vinaigre blanc ou un détartrant spécialement adapté. Avant de nettoyer votre sanibroyeur, veillez à le débrancher pour éviter que le produit ne soit évacué.

 

Besoin de conseil pour votre projet ?

Nous pouvons réaliser vos objectifs et transformer les contraintes écologiques en avantages de valeur réelle.