Écologie : quand des grandes villes plantent des arbres en nombre

Sommaire
Partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn

Le changement climatique est une réalité effrayante à laquelle la génération actuelle fait face. Loin de s’arranger, ce problème environnemental ne cesse de prendre de l’ampleur. L’industrialisation et l’urbanisation n’arrangent rien. À ce rythme, la Terre risque d’atteindre rapidement un point de non-retour. Face à cet enjeu d’envergure, il appartient aux gouvernements des grandes villes de s’adapter à la situation. Des efforts sont observés un peu partout, avec notamment le reboisement massif des espaces urbains.

 

Pour construire, les Hommes tendent d’abord à détruire. C’est en abattant des millions d’arbres que les zones urbaines qui occupent 10% de la surface du globe terrestre ont été bâties. Logiquement, ce processus d’urbanisation n’a fait qu’accélérer le changement climatique. Il revient donc aux occupants de ces milieux urbains de faire le nécessaire pour rattraper le tort fait à l’environnement. Beaucoup de grandes villes ont ainsi lancé des plans de reboisement urbain. Décryptage.

 

Des idées pour reverdir les espaces urbains

 

Alors que la Terre se rapproche progressivement de son point de rupture, il devient urgent pour l’Homme de trouver des solutions. La déforestation étant un facteur capital dans la dégradation de l’environnement, le reboisement est inévitable, et pas seulement dans les milieux sauvages et inhabités. Progressivement, les grands États du monde entier se sont lancé le défi de rendre leurs métropoles plus vertes et plus écologiques. Ainsi, des terrasses vertes, des forêts urbaines, des parcs verts ou encore des murs végétalisés prennent petit à petit place au milieu du bitume. Les projets de végétalisation urbaine sont plus nombreux dans les villes riches et puissantes. À Montréal, il existe plus de 400 ruelles vertes, enrichissant la biodiversité et favorisant les liens entre les populations.

 

L’intérêt d’avoir des espaces verts en ville

 

Avoir de vastes espaces verts en ville présente de nombreux avantages pour les citadins. Non seulement ils sont écologiques, mais ils ont également un impact considérable sur la santé des habitants. En effet, plus les arbres sont nombreux en ville, meilleure est la qualité de l’air. Les arbres sont la réponse primaire au réchauffement climatique qui gagne du terrain chaque seconde, en plus d’être des supports incontournables de la biodiversité. Enfin, les espaces verts rajoutent du charme au paysage urbain, rendant cet amas de briques et de ciment plus vivant. Ainsi, il est dans l’intérêt des grandes villes de multiplier les projets de végétalisation, et c’est d’ailleurs ce qu’elles font.

 

Les grandes villes championnes du reboisement

 

Plus qu’une simple tendance urbaine, la végétalisation s’impose comme un véritable indicateur de développement. Les arbres sont essentiels à la survie de l’environnement, et les villes modernes qui en prennent conscience sont de plus en plus nombreuses. Depuis le palmarès des villes les plus vertes en 2018, la situation a largement progressé. Des mégalopoles telles que New York, Montréal, Copenhague ou encore Singapour ont l’ambition de rendre leurs espaces encore plus verts d’ici à quelques années. D’ailleurs, la ville de Singapour, pourtant très peuplée et déjà très arborée, avait annoncé en octobre dernier son projet de planter un million d’arbres afin de préserver sa faune.

Besoin de conseil pour votre projet ?

Nous pouvons réaliser vos objectifs et transformer les contraintes écologiques en avantages de valeur réelle.